Casino 1995: Le monde des casinos dans le passé

De nos jours, si vous aimez aller aux casinos, vous y allez probablement pour vous amuser, pour boire ou pour jouer aux jeux du hasard. Mais dans les années 60, le monde était très différent de maintenant.

Après le succès révolutionnaire de Goodfellas, Martin Scorsese est revenu au genre de gangsters que nous connaissons et aimons tous. Casino, est également basé sur des événements réels qui ont eu lieu entre les années 1970 et 80. C’était une époque où la mafia dirigeait la ville de Las Vegas.

Ce drame épique explore le règne d’un empire criminel qui a conduit à sa disparition.

Mais quelle part de l’histoire est vraie ? Qu’est-ce qui sépare les faits de la fiction hollywoodienne?

L'un des posters du film Casino 1995
L’un des posters du film Casino 1995

L’histoire des casinos

Si vous regardez dans l’histoire de Las Vegas, vous verrez une ville construite à partir du crime. Connue comme l’une des colonies les plus dangereuses d’Amérique, isolée au milieu du désert et en manque des forces armées. Cette ville était un terrain fertile pour les criminels. Il y avait toutes sortes de voleurs, des membres de gangs: tous se tournant vers Las Vegas pour chercher la fortune. Par contre, de nos jours, les jeux du hasard sont protégé à partir de lois très strictes: Juridiction du jeu en ligne : qu’est-ce que cela signifie?

La Mafia a même organisé des fêtes où les invités pouvaient regarder des bombes atomiques testées dans le désert à une distance de 50 miles de leur hôtel. Tout cela a contribué à transformer Las Vegas pour devenir  une industrie touristique florissante, attirant 8 millions de visiteurs par an et 200 millions de dollars.

La mafia n’a jamais eu l’intention de devenir complètement légitime. Elle a voulu utiliser les casinos pour le blanchiment de leur argent illégal. Il était si facile de voler de l’argent et ils ont pu voler tous les mois. Ils les distribuer ensuite entre les familles quelle que soit leur propriété investie dans les casinos.

Le film “Casino 1995” est inspiré d’une vraie histoire . Ce film est considéré comme une fiction historique, car aucun de ses personnages ne portait les noms de personnes réelles et certains événements ont été modifiés.

Jetons un coup d’œil aux principaux caractères du film : 

  • « Ace » Rothstein, un associé de la mafia qui gère leur plus grand casino (Tanger). Sa réputation de joueur hautement qualifié en fait de lui l’homme parfait pour ce travail. Ce personnage joue le caractère d’une personne réelle qui est Frank Rosenthal (Lefty). Sauf que ce dernier n’a pas géré qu’un seul casino. Il gérait plusieurs casinos qui sont la Hacienda, le Fremont, la Marina et le Crown Jewel.

Le Casino Stardust

Le casino Stardust
Le casino Stardust

Le casino Stardust est  la principale source d’inspiration derrière le casino Tanger dans le film. Comme dans le film, Lefty Rosenthal a consacré sa vie au jeu en particulier dans les paris sportifs. Bien que Lefty ait suivi religieusement le monde du sport. Mais il n’en a jamais été un vrai fan, c’était juste pour lui un moyen de gagner de l’argent.

Ace aux casinos

Image representant le réel Frank Rosenthal
Image representant le réel Frank Rosenthal

Dans le film, ils ne disent jamais directement d’où vient le personnage d’Ace Rothstein ou des autres personnages. Mais presque tout le monde est venu de Chicago, y compris Lefty.

Quand ils ont repéré le talent de Lefty, ils lui ont offert un rôle plus important. Leurs bénéfices ont grimpé en flèche, gagnant ainsi beaucoup de respect pour Lefty .

En 1968, Frank Rosenthal était venu à Las Vegas. En raison de son casier judiciaire, il ne pouvais pas être officiellement reconnu sur papier comme le propriétaire du casino. Ce titre de poste devait aller à un leader impeccable du film, son nom est Philip Green. Son vrai nom était Alan Glick, un magnat de l’immobilier comme son personnage l’indique. Il se trouvait à San Diego et non en Arizona.

Comment Ace Rosenthal gère-t-il les casinos?

Il était clair pour tout le monde que Frank Rosenthal était le vrai homme en charge. Depuis son tout premier jourRosenthal était extrêmement strict. Mais nous ne pouvons pas nier qu’il soit bon dans son travail. Il a même eu la claire voyance d’introduire un salon de paris sportifs dans ce casino

Lefty a géré chaque petite chose. Il disciplinait les concessionnaires, critiquait les showgirls pour leur poids.Obsédé de même par la quantité de myrtilles vendues dans ses muffins. Cela porrait sembler un peu excentrique mais c’est absolument vrai. Lefty s’est assuré que chaque muffin aux myrtilles devait avoir au moins dix myrtilles en eux.

La scène du nombre des myrtilles dans les muffins.
La scène du nombre des myrtilles dans les muffins.

Autant que Lefty se vantait pour être perfectionniste, il n’était pas au-dessus d’utiliser la violence.  Une autre scène du film qui s’avère être vraie est quand la sécurité attrape un tricheur de carte et l’amène dans une salle de stockage et tout comme ce que nous avons vu, Ace Rothstein  a laissé ce tricheur partir avec un avertissement en le cassant sa main avec un marteau.

Sous une surveillance stricte de la part de Lefty, les bénéfices des casinos ont plus que doublé, gagnant des millions de dollars à partir gang.

De nos jours les critères pour choisir le meilleur casino sont différents: Les critères pour choisir le meilleur casino en ligne

Pour protéger leur investissement de l’escroquerie rentable d’écrémage, les patrons ont décidé en 1971 d’envoyer l’un de leurs meilleurs hommes à Las Vegas et de s’assurer que tout se passait bien dans le film, cet exécuteur était Nicky Santoro mais son vrai nom était Tony Spilatro.

Tony Splitoro et son rôle dans le monde des casinos

Tony Splitoro et Nicky Santoro
Tony Splitoro et Nicky Santoro

En tant que Nicky Santoro, Tony Spilotro avait également un petit complexe Napoléonien et l’a compensé en utilisant une violence excessive connue comme l’un des gangsters les plus redoutés de Chicago.

Les règles de la mafia étaient que vous ne pouvez tuer personne sous sa protection tant que vous n’aviez pas son accord. Sinon vous serez mort

Tony Spilotro « la fourmi » a eu l’occasion de faire ses preuves le 15 mai 1962, lorsque deux hommes de la mafia avaient été retrouvés morts dans la voiture. Quand on lui a demandé de trouver qui les avait tués, il s’y était pris d’une façon qui a inspiré l’une des scènes les plus graphiques et les plus horribles du cinéma de l’histoire.

La tête de Billy McCarthy dans un étau
La tête de Billy McCarthy dans un étau

Ce qui est arrivé à Billy McCarthy quand Tony l’a trouvé était vrai.  Pour faire parler Billy, Tony a mis sa tête dans un étau. Ce n’est que quand Tony a fait monter l’étau et que le globe oculaire de Billy est sorti qu’il a finalement révélé le nom de son complice Jimmy.

La raison était que la mafia avait appris que certains de leurs compteurs volaient de l’argent des casinos. Les patrons étaient naturellement furieux à ce sujet et estimaient que la présence de Spilotro à elle seule suffirait à dissuader d’autres voleurs potentiels. Il devait également protéger Frank Rosenthal, un vieil ami de l’époque pour les mêmes raisons.

Tony Spilotro est connu comme un homme fou. Il a continué à gravir les échelons à Chicago jusqu’en 1971, date à laquelle il a été récompensé d’un emploi à Las Vegas.

Le début de la fin de ces casinos

C’était en 1975, lorsque les choses ont commencé à mal tourner pour la mafia à Vegas. Il s’est avéré que le chanteur Allen Glick avait quelques secrets de son propre chef. Un partenaire silencieux du nom de Tamara Rant avait prêté à Glick un demi-million de dollars quelques  années auparavant et pensait qu’elle avait droit à une part de 5% des casinos. Lorsque Glick a refusé de négocier,  Tamara a tenté une action en justice contre lui. Ce qui nécessiterait donc d’ouvrir les livres d’Allen Glicks devant le tribunal. Mais Tamara avait scellé son destin sans le savoir.

Le 9 novembre 1975, un homme armé est entré par effraction dans la maison de Tamara. Il l’a attrapée par la mâchoire et lui a tiré cinq fois dans la tête. Il se peut que la seule différence entre le film et la réalité soit que Spilotro ait tiré lui-même

Le meurtre de Tamara a fait la une des journaux et a coûté beaucoup de suspicion autour d’Allen Glick. Harcelé par des hordes de journalistes, il nie avoir quoi que ce soit à voir avec sa mort ou être affilié au crime organisé.

Même si le soupçon à lui seul était suffisant pour convaincre les autorités de regarder de plus près en creusant un peu. Ils ont aussi découvert comment Rosenthal dirigeait secrètement les casinos sans licence de jeu et s’il voulait continuer, il devrait postuler chez  Nevada Gaming Control Board. Mais ceci est impossible  pour Lefty  en raison de son casier judiciaire

Le tableau de contrôle des jeux au tribunal

En avril 1977, Rosenthal est devenu le directeur de Stardust Entertainment et a animé un talk-show de fin de soirée appelé Frank Rosenthal show où il a interviewé des célébrités comme Frank Sinatra, Don Rickles et même OJ Simpson. Il a également montré des actes musicaux et a tenu des discussions sur la scène disco qu’il n’était pas très bien pour être honnête mais cela n’avait pas d’importance pour Lefty. Il voulait vraiment utiliser son émission comme plate-forme pour attaquer la Nevada Gaming Commission

Le programme télévisé de Frank Rosenthal(Lefty)
Le programme télévisé de Frank Rosenthal(Lefty)

En se défilant à la télé, Lefty testait sérieusement la patience de la mafia. Au lieu de baisser les bras, il attirait toutes sortes d’attention indésirable. Un problème que les patrons essayaient déjà de résoudre ailleurs pendant que Rosenthal combattait la justice.

La “fourmi” qui a mise fin à la mafia

En raison des actions de Tony Spilotro, en particulier lorsqu’il a ouvert une bijouterie en 1976. Il l’utilisait comme rampe de lancement pour des opérations de vol. Spilotro savait que de nombreux types d’alarmes allaient sonner si les portes étaient brisées. Mais il pouvait éviter cela en perçant le mur. Alors la mafia a eu un nouveau surnom qui est « le trou dans le mur ». La police de Las Vegas a affirmé avoir enquêté sur les membres de la mafia, le FBI est intervenu et a ouvert une enquête et a commencé à surveiller toutes ces personnes.

L’arrogance de Spilotro l’a conduit à violer les lois de la mafia. Il a eu une relation avec la femme de Lefty, et ceci dans la loi de la mafia est un crime passible de mort. Après l’arrestation de son assistant, la police a convenu avec ce dernier qu’il resterait un témoin contre  Tony Spilotro. L’assistant a accepté, après avoir entendu un enregistrer secrètement enregistré contenant la voix de  Tony alors qu’il approuvait le meurtre de son assistant.

Après l’échec de la tentative d’assassinat de Lefty et une série d’arrestations, le casino Tanger a été fermé en 1983. Les autres casinos de ce genre n’ont pas tardé aussi.

Sources: [1], [2], [3]

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Casino 1995: Le monde des casinos dans le passé, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Related Posts